Vis ma vie : scène ordinaire au laboratoire d’analyses médicales.

Je rentre. Bonjour. Il y a trois dames, les secrétaires visiblement. Deux assises à leur bureau, l’une adossée au mur. J’attends. Je suis enrhumée, engourdie. L’une d’elles fait un dossier pour une patiente. Les deux autres papotent. Sujet : qui a posé ses vacances quand. Je patiente. Il y a un monsieur d’un certain âge déjà assis. Il patiente. Le dossier de la patiente/cliente est terminé. L’infirmier vient la chercher presque tout de suite. La 3ème secrétaire reprend la discussion. Je suis à jeun. Il fait chaud. J’ai été réveillée par mes voisins. « Elle a posé ses congès pendant les vacances scolaires, mais elle n’a plus d’enfants en bas âge… elle aurait pû choisir un autre moment. » La 2ème dame me regarde enfin. Je tends mon ordonnance. « Vous êtes à jeun ? ». Oui. J’ai chaud. Je suis fébrile. « Vous prendrez vos résultats par Internet ? » La patiente ressort. L’infirmier réapparait. Le monsieur se lève et demande pourquoi il n’est pas passé. L’infirmier demande s’il a fait un dossier, où est son dossier. Les dames en choeur : « Hein ? ». « On n’a pas vu de dossier. Il n’y a pas de dossier là. On les pose toujours là. » L’une se souvient qu’elle l’a fait et posé « là ». Elles regardent. « Non il n’y a rien. » « Pourtant je l’ai posé là ». « Ah peut-être que c’est tombé. Regarde par terre. » « Ah oui. C’était tombé hehehe ». L’infirmier prend la feuille. Le monsieur dit « Ah les femmes ! ». Elles rigolent et reprennent la conversation. J’attends. J’ai faim. Je suis consternée par cette réflexion sexiste dénuée en sus de lien de causalité et celle d’avant sur les vacances scolaires. Je ne dis rien. Est-ce qu’il faut intervenir, s’exprimer, dire « Euh… et vous êtes ok là avec ce que ce type a dit ? ». Je ne dis rien. J’ai surement l’oeil torve. « Mademoiselle, on doit vous faire attendre 10 minutes pour cette analyse. ». Je ne dis rien. Je m’assois. Elle me regarde d’un drôle d’air. Je dois pas avoir l’air très sympatique. Enervée en silence. L’infirmier vient me chercher au bout de 5 minutes. « Elles vous ont fait attendre pour l’analyse ? » « Oui comme elles discutaient, ça fait un moment… ». Sourire entendu. J’attends 16h pour consulter mes résultats par internet.

Publicités
Publié dans: WTF?

Une réflexion sur “Vis ma vie : scène ordinaire au laboratoire d’analyses médicales.

  1. N.B.L. dit :

    En espérant que les résultats soient « bons ». :-)
    C’est vrai que c’est toujours un peu spécial, cette ambiance de salle d’attente de laboratoires…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s